Bronzage UV informations et explications

Bronzage UV informations et explications - Bronzage UVA

Le bronzage est dans nos contrées un signe de bonne santé. Il n’en a pas toujours été ainsi. Jusqu’au début du 20ème siècle les classes supérieures prenaient soin de ne pas s’exposer au soleil. La peau hâlée était caractéristique des métiers de labeur comme l’agriculture et plus généralement tous les métiers manuels en extérieur. 

Ce n’est que vers les années 1920, sous l’impulsion notamment de Coco Chanel, que le bronzage devient plus populaire. Il devient un phénomène de mode après la seconde guerre mondiale avec l’apparition des bikinis. 

Bronzage, le principe

Le bronzage est une réaction naturelle de la peau sous l’effet des UV. Il s’agit plus précisément d’une mise en place d’une série de défenses naturelles.

Le rayonnement UV en provenance du soleil se décompose en 3 types en fonction des logeurs d’ondes : Les UVA, UVB et UVC. 

Les UVC, dangereux, sont arrêtés par les couches supérieures de l’atmosphère et notamment la couche d’ozone. Ils n’atteignent donc pas la terre.

Pour comprendre l’action des UVA et des UVB sur a peau, un petit rappel est nécessaire. 

La couleur de la peau est due en partie à la mélanine, synthétisée par les mélanocytes. 

Sous l’effet des UV, la peau s’épaissit grâce à la multiplication des kératinocytes. Plus épaisse, la peau sera moins perméable aux UV. 

Les UV stimulent également la production de la mélanine qui permet l’absorption du rayonnement. Ce processus rendra la peau plus foncée autrement dit bronzée.

Moins visible, l’action du soleil a également sont importance dans la synthèse de la vitamine D. Il permet entre autre de lutter contre le rachitisme 

 

Bronzage au soleil

Le bronzage au soleil requiert quelques précautions. Les enfants ne doivent pas avant l’âge adulte être exposés excessivement. Ils ne possèdent pas toutes les défenses pour lutter contre certains effets néfastes du soleil.

L’exposition au soleil pour les adultes doit être progressive pour permettre à la peau de s’adapter. Le coup de soleil, signe d’alerte, doit être évité. En plein été, il faudra impérativement éviter de s’exposer entre 12H00 et 16H00, lorsque le rayonnement est le plus intense.

 

L'ozone protecteur

 

L’ozone est un gaz naturellement présent dans les hautes couches de la stratosphère (entre 10 et 40 km d’altitude). Cet ozone (O3) n’est pas à confondre avec l’ozone produit par nos industries et nos modes de transports.
Dans la stratosphère l’ozone a un rôle protecteur vis à vis des rayons UV. Il bloque en effet les UVC, rayons hautement cancérigènes. Une partie des UVB est également stoppée par la couche d’ozone.

Malheureusement cette barrière protectrice qu’est l’ozone est mise à mal par l’activité humaine et notamment certains gaz (CFC) longtemps utilisés comme propulseur dans nos spray ou dans l’industrie. Avec la dégradation de la couche d’ozone le bronzage au soleil et plus nocif qu’il ne l’était encore au milieu du siècle dernier.

Le protocole de Montréal amendé en 1992 a décidé de l’arrêt total de la production de CFC à partir de l’année 2000. Tous les pays membres de l’ONU l’ont ratifié. Depuis lors la couche d’ozone se reconstitue. D’ici 2050 elle devrait retrouver son état initial c’est à dire avant l’apparition des gaz CFC dans les années 1930. Toutefois tout n’est pas aussi idyllique qu’il n’y paraît. De nouveaux composants chimiques ont faits leurs apparitions ces dernières années. Bien que moins nocifs que les CFC, ils sont produits en bien plus grande quantité et risquent à leur tour de dégrader notre ozone protecteur.  

Bronzage en cabine UV

Bronzage en cabine UV - Bronzage UVA

Les cabines UV encore appelées solariums, permettent de bronzer dans un cadre sécurisé en France. La législation encadre très strictement la mise à disposition d’une lampe à bronzer par les professionnels de la beauté. Ainsi, le rayonnement total de la cabine UV est limité et le personnel est formé pour conseiller les clients. Chaque personne en fonction de son type de peau se voit attribuer une durée d’exposition. Cette durée est également déterminée par le programme d’exposition du solarium. 

Bronzage à domicile

Disposer d’un solarium pour bronzer à domicile permet de s’affranchir de nombreuses contraintes : plus besoin de prendre rendez-vous dans un institut, plus besoin de perdre du temps pour s’y rendre et surtout pas d’interrogation sur l’hygiène. 

Le choix d’un solarium pour le particulier est relativement restreint. Peu de fabricants ou de revendeurs en proposent. Il existe bien sûr les petits appareils spécifiques au visage et à poser sur une table. Pas suffisamment puissants, ils sont souvent délaissés au bout de quelques essais. En effet, les tubes de faible puissance peinent à brunir la peau à moins de faire de très longues séances. Il existe par contre des appareils sur pieds équipés de lampes professionnelles avec une haute pression pour le visage. Compacts, ils savent se faire oublier lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Ce type de solarium sur pieds peut être utilisé au dessus d’un lit ou d’une chaise longue. 

Pour le particulier disposant de suffisamment d’espace, le solarium horizontal double est  la meilleure solution S’approchant en terme d’efficacité d’un solarium professionnel, il est généralement fabriqué avec les mêmes composants qu’un appareil plus puissant. 

La pratique du solarium chez soi demande toutefois de la prudence et de la parcimonie. Il est important de respecter les consignes de bronzage exposées dans la notice. La première chose à faire est de déterminer son type de peau. Les explications et les photos exemples permettent d’y arriver facilement. Se reporter ensuite au tableau des durée d’exposition et régler le solarium en fonction des ces données. 

A l’issue de la séance il est recommandé d’hydrater sa peau. 

 

Bronzage danger

Bronzage danger - Bronzage UVA

Le bronzage peut s’avérer dangereux dès lors qu’on en abuse. Tout le monde ne présente pas les mêmes défenses face au rayonnement UV. Ceux qui ont une peau très claire, en général les roux ou les blonds, sont très vulnérables. Pour eux le bronzage est quasiment impossible et le seul effet des UV sur leur peau est le coup de soleil. 

Un autre facteur aggravant est une exposition trop importante avant l’âge adulte et l’hérédité.

Bronzage, se protéger

Le bronzage sous un solarium ne nécessite pas de crème solaire. Les UV y sont parfaitement dosés. Il est même préconisé de se démaquiller totalement pour éviter les effets photo sensibilisants de certains cosmétiques.

Au soleil, par une protection est indispensable. L’indice devra se choisir en fonction de son type de peau. Les crèmes de protection filtrent efficacement les UVA et les UVB à condition d’en appliquer une quantité suffisante et de renouveler l’application régulièrement.

D'autres informations sur le bronzage et l'utilisation d'une cabine UV dans le guide du solarium

Prix d'un solarium

Quel est le bon prix pour l’achat d’un solarium ? Pas facile de le savoir d’autant plus que les magasins physiques proposant ce type d’article sont quasi inexistants. C’est sur Internet que l’on trouve les revendeurs de solariums. Voici un tableau permettant de s’y retrouver. Nous y distinguons 3 types d'appareils UV :

Solarium facial : pour le bronzage du visage exclusivement. A poser sur une table.

Solarium sur pied : Pour bronzage corps et visage. Un seul côté à la fois. A utiliser au dessus d’un lit ou canapé.

Solarium intégral ou double : Bronze le corps en entier, dos et face en même temps.

 

   

Type de solarium

Prix

   

Solarium facial

90,00 Euros à 400,00 Euros

Solarium sur pied

1400,00 Euros à 2000,00 Euros

Solarium intégral 24 lampes

2500,00 Euros à 3500,00 Euros

Solarium intégral 24 lampes + 1 haute pression

3000,00 Euros à 4000,00 Euros

Solarium intégral 26 lampes

3400,00 Euros à 4300,00 Euros

Solarium intégral 26 lampes + 1 haute pression

3500,00 Euros à 4500,00 Euros

Solarium intégral 28 lampes + 1 haute pression

4200,00 Euros à 6000,00 Euros

 

VENTE DE SOLARIUM SUR SANTE-FORME.COM